Améliorer la qualité de vie par le massage

La fibromyalgie est un syndrome appartenant à la famille des rhumatismes et se caractérisant par une douleur généralisée au niveau des tissus musculaires. Les personnes qui en sont atteintes ressentent généralement une hypersensibilité au toucher et des douleurs (comme une sensation de brûlure de la tête aux pieds), des raideurs généralisées, des maux de tête, une fatigue constante et un sommeil non réparateur.

La fibromyalgie touche entre 3,3 % et 5 % de la population, soit près d’un Canadien sur 20. Son principal symptôme : la douleur. La massothérapie peut-elle venir en aide à la personne atteinte?

Le terme que l’on reconnaît aujourd’hui, fibromyalgie, prend ses racines des termes suivants :

« fibro », du latin fibra (fibre);

« myo », du grec myos (muscle);

« algie », du grec algo (douleur).

Qu’est-ce que la massothérapie ?

La massothérapie est une médecine non conventionnelle qui englobe différentes techniques de massage visant à détendre le client ainsi qu’à favoriser la circulation sanguine et lymphatique, etc….

 

La massothérapie dans la prise en charge de la fibromyalgie

L’objectif est de soulager les symptômes et d’améliorer la qualité de vie de la personne. Dans ce contexte, la massothérapie se veut une approche complémentaire intéressante.

La massothérapie prône une vision holiste, globale de la personne. Dans la prise en charge de la fibromyalgie, le massothérapeute accompagnera l’individu en adaptant le soin à la condition et à l’état dans lequel arrive son client, et ce, peu importe la technique de massage ou l’approche utilisée. Parce que la douleur prend une place considérable dans la vie des personnes vivant avec la fibromyalgie, l’accompagnement et le soutien du massothérapeute sont essentiels au succès de la séance de massothérapie.

Voici quelques bienfaits reconnus de la massothérapie chez la personne vivant avec la fibromyalgie :

  • Réduction de la raideur et de la douleur
  • Diminution du stress et de l’anxiété
  • Amélioration de la qualité du sommeil
  • Amélioration des symptômes de dépression
  • Meilleure qualité de vie

 

Le rôle du massothérapeute 

Le rôle du massothérapeute est d’accompagner le client dans son cheminement et l’aider à reprendre le contrôle de son corps. Le massothérapeute doit être capable de composer avec la douleur de l’autre, d’accepter de l’accompagner dans un long cheminement où les résultats sont de courte durée. Il faut aussi faire preuve de souplesse et d’adaptation. Accompagner la personne dans la découverte de la relaxation, de la détente et du lâcher prise est un processus. Le rôle principal du massothérapeute est de travailler avec la personne pour soulager, diminuer et apprivoiser ses douleurs. Au début, même de légers effleurages peuvent être douloureux, mais au fil des rencontres, le massothérapeute peut en arriver à augmenter la pression, toujours en respectant le seuil de tolérance à la douleur de son client. Il intègre graduellement le pétrissage, le drainage et la friction mais toujours à fleur de peau lors des premières séances. Malgré la douleur, il ne faut pas arrêter de se toucher ou de se faire toucher. Le toucher fait partie de nos cinq sens comme la vue et l’odorat. Est- ce qu’un jour vous avez pensé arrêter de voir ou sentir ? Les étreintes sont bonnes pour la santé, elles aident le système immunitaire, guérissent la dépression, réduisent le stress et améliorent le sommeil.

 

Voici quelques techniques :

Massage Suédois
Le massage Suédois est relaxant et favorise la détente.
C’est un massage qui est fait en douceur et/ou avec fermeté. Selon le but visé, il peut être calmant ou sédatif, stimulant et même décongestionnant. Le travail est exécuté pour avoir un effet sur les muscles, les articulations, la peau, les liquides du corps, la respiration et le système nerveux. Le massage améliore la circulation sanguine et élimine les toxines, il calme les douleurs musculaires et permet une meilleure nutrition de la peau et des fibres musculaires. Il tonifie les muscles, accélère le rétablissement des muscles endoloris, dénoue les tensions musculaires, redonne de l’amplitude au mouvement et aide à éliminer la fatigue tout en détendant le système nerveux.

Massage Californien 

Développé dans les années 50 en Californie, comme son nom l’indique, ce type de massage est caractérisé pas des mouvements longs, enveloppants, doux et harmonieux qui favorisent la relaxation profonde et l’introspection. Le massage californien vise à détendre les tensions musculaires, à réduire le stress et l’anxiété et à apporter une grande détente. Ce massage est surtout reconnu pour ses effets relaxants: diminue le stress, apporte un calme intérieur, réduit les douleurs articulaires.

Shiatsu

Le shiatsu renforce le système immunitaire de l’organisme et par conséquent aide à prévenir les « bobos courants » comme les pathologies de saison : gastro-entérite, angine, rhume, grippe… Le shiatsu peut aider à réduire la douleur en faisant sécréter les endorphines permettant ainsi de réduire les anti-inflammatoires.

Massage Momentum

Le massage Momentum est une approche corporelle douce et intuitive relevant davantage du toucher que de manœuvres spécifiques. L’accent est mis sur l’intériorisation du client afin d’augmenter sa capacité d’être à l’écoute de ses sensations durant le massage. En Momentum, l’aspect technique du massage a moins d’importance que dans les autres techniques.

 

La recherche médicale ce qu’elle dit 

Des chercheurs ont fait une découverte encourageante concernant la fibromyalgie. Dans un article paru dans la revue Pain Medicine, ils rapportent qu’une pathologie neurovasculaire présente dans la peau des femmes atteintes de fibromyalgie pourrait expliquer leurs maux. Ces personnes auraient une quantité de fibres nerveuses sensorielles supérieures à la moyenne au niveau des mains, ce qui expliquerait pourquoi cette partie du corps est particulièrement sensible et douloureuse. La pathologie aux fibres nerveuses sensorielles pourrait également causer un trop grand afflux sanguin aux muscles, causant des courbatures, des douleurs musculaires et un sentiment de fatigue généré par l’accumulation d’acide lactique. Le sommeil non réparateur fréquent chez les gens atteints découlerait aussi, pensent les chercheurs, de cette pathologie.

En espérant que ces avancées médicales permettront un jour de mieux soulager les personnes souffrant de fibromyalgie.

Il est important quand vous prenez votre rendez-vous de dire au massothérapeute que vous êtes atteintes de fibromyalgie. Vous pouvez lui demander s’il est à l’aise et poser des questions.

Annie Deblois, massothérapeute spécifique

Sources :

http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/1801-fibromyalgie-douleurs-musculaires-et-articulaires
www.fibromyalgie-sqf.org
http://www.psychomedia.qc.ca/fibromyalgie/2013-06-19/pathologie-neurovasculaire-peripherique-rice-albrecht

Société de l’arthrite

Société québécoise de fibromyalgie

[1] Société de l’arthrite (2018). La fibromyalgie. Repéré à https://www.arthrite.ca/a-propos-de-l-arthrite/les-types-d-arthrite-de-a-a-z/types/fibromyalgie
[2] Li, Yan-hui et coll. (2014). Massage therapy for fibromyalgia: A systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. Plos One, 9(2):e89304.
[3] Yuan, Susan Lee King et coll. (2015). Effectiveness of different styles of massage therapy in fibromyalgia: A systematic review and meta-analysis. Manual Therapy, 20:257-264.